► livraison domestique gratuite pour toutes les commandes supérieures à 50$ ◄

Les grillons, un super aliment

La poudre de grillons est un aliment très intéressant nutritionnellement parlant, aussi bien au niveau des macronutriments (glucides, lipides et protéines, fibres) que des micronutriments (minéraux et vitamines), comme précédemment mentionné dans l'article boeuf vs grillon.

Protéines


La poudre de grillons est un aliment extrêmement protéiné. En effet, par 100 g de poudre on retrouve environ 60 g de protéines ! À titre de comparaison, un steak de bœuf ne contient que 20-30 g de protéines en moyenne pour un même poids, soit 2 à 3 fois moins.

Mais qu’en est-il de la qualité ? Les protéines contenues dans la poudre de grillons sont complètes, c’est à dire qu’elles possèdent les 9 acides aminés essentiels au sein de leurs structures. (Pour plus d’information sur les protéines, clique ici pour consulter l’article que nous leur avons consacré !)

Graphique 1 : Pourcentages des besoins en acides aminés essentiels par jour pour un individu de 65 kg couvert par 100 g de poudre de grillons


Comme on peut l’observer sur le graphique ci-dessus, 100 g de poudre de grillons permettent de couvrir le double, voire le triple des besoins en acides aminés essentiels journaliers en moyenne, pour un individu de 65 kg. Ainsi, c’est un aliment très riche en protéines de qualité.


Oméga 3 et oméga 6


Les oméga 3 comme les oméga 6 sont deux acides gras essentiels à notre organisme. Étant donné que ce dernier ne peut les synthétiser, il est important de s’assurer d’en obtenir un apport régulier au sein de notre alimentation. Ils sont utilisés comme élément de base afin de former d’autres molécules nécessaires au bon fonctionnement de nos cellules. 

Cependant, ces deux acides gras entrent en compétition lors des processus d’assimilation et d’absorption. Il est ainsi important de veiller à ne pas consommer trop de l’un au détriment de l’autre. Un ratio allant de 3:1 à 10:1 (oméga 6: oméga 3) est souvent recommandé.

La poudre de grillon possède ces deux acides gras dans un ratio optimal de 3:1.


Fibres


Les fibres alimentaires sont des glucides principalement présents dans les végétaux. Contrairement aux sources de protéines animales traditionnelles telles que le bœuf ou le poulet, le grillon contient des fibres, ce qui lui confère donc un avantage non négligeable.


Ces dernières aident à la digestion, améliorant le transit intestinal, ce qui permet notamment de prévenir la constipation. Manger des aliments riches en fibres permet également de se sentir rassasié pendant plus longtemps.


Calcium


Le calcium est le minéral le plus abondant dans notre corps. Il est stocké à 99% dans le squelette, apportant structure et support à notre organisme. Le reste est contenu dans les fluides corporels. Bien que cela ne représente qu’une proportion minime, il faut savoir que ce calcium est vital au métabolisme car il participe à la coagulation sanguine, à la sécrétion d’hormones, à la contraction des muscles ou encore au maintien de la pression sanguine. Un apport suffisant tout au long de la vie est donc primordial, autant au niveau structural que métabolique.


En effet, intégrer suffisamment de calcium à son alimentation est très important lors de la croissance, durant laquelle notre squelette grandit et se renforce, mais également plus tard, afin de minimiser la perte osseuse qui survient naturellement avec le vieillissement. Lorsque l’apport en calcium n’est pas suffisant, le corps va puiser ce minéral dans les os, afin d’en maintenir la concentration adéquate dans le fluide corporel et donc de subvenir aux besoins métaboliques. Cela entraîne un affaiblissement de la structure en rendant les os plus fragiles.

Lorsque l’on fait du sport, il est important d’avoir un apport en calcium adéquat, afin de maintenir des os en bonne santé, capables de soutenir l'exercice et de résister aux fractures.

Fer


Le fer est un minéral essentiel à l’activité des cellules. La plus grande partie du fer utilisé dans le corps humain sert à fixer l’oxygène dans deux principales protéines : l’hémoglobine, constituant des globules rouges, et la myoglobine, contenue dans les cellules des muscles.

Le fer, comme beaucoup d’autres nutriments, n’est que partiellement absorbé par notre organisme. Cela est dû aux interactions avec les autres éléments également contenus dans la nourriture. À titre d’exemple, la vitamine C augmente l'absorption du fer tandis que les tanins (substances végétales) contenus dans le thé ou le café la diminuent.


Il est également important de distinguer les deux formes de fer présentes dans la nourriture : le fer héminique et le fer non héminique, issus respectivement des animaux et des plantes. Le premier est absorbé en plus grande quantité que le second, 25% contre 17%.

Le manque de fer est la carence la plus courante à travers le monde. Environ 10% des enfants, adolescents et femmes en âge d’avoir des enfants présentent une carence en fer aux États-Unis. Une déficience en fer se manifeste notamment par de la fatigue récurrente lors d’activités physiques ainsi que par des maux de tête. L’explication est simple : trop peu d’oxygène est transporté de nos poumons au reste de notre corps. 

En outre, le fer est un minéral très important pour les athlètes. En effet, il ne faut pas oublier qu’il est à l’origine du transport de l’oxygène dans le sang, des poumons aux différents tissus du corps humain. 

Potassium


Ce minéral est primordial au sein de notre organisme, ayant pour fonction d’y maintenir la balance des fluides et des électrolytes ainsi que l’intégrité de nos cellules. Une alimentation faible en sodium et forte en potassium permet notamment de réduire la pression sanguine et donc de prévenir l’hypertension. Une carence en potassium entraîne une élévation de la pression sanguine, des calcules rénaux ainsi que des faiblesses musculaire.


Après un effort, un apport en potassium peut aider à la réhydratation car ce dernier, régulant la balance des fluides dans notre corps, est perdu dans la transpiration.

Vitamine B12


La vitamine B12 se trouve en général dans les produits d’origine animale tels que la viande, le poisson, les œufs, le lait et les grillons ! 


Elle possède diverses fonctions au sein de notre organisme. Seule, elle aide à la protection des fibres nerveuses et favorise leur croissance, en plus d’être impliquée dans le métabolisme des cellules osseuses. Couplée à la vitamine B9, aussi appelée folate, elle est essentielle à diverses réactions enzymatiques impliquées dans les diverses synthèses, incluant celles de l’ADN, des globules rouges et de l’acide aminé non-essentiel méthionine.


Une carence en vitamine B12 se manifeste notamment par une anémie mégaloblastique (les globules rouges sont plus grands que la normale et donc moins performants), de la fatigue, de la faiblesse, une perte d'appétit et une perte de poids.

Nutrition

← Article précédent Article suivant →